Fotolia_48837338_red

S'informer, réflechir, débattre

Auditeurs libres

Les conférences de l'IPE sont ouvertes aux auditeurs libres, parents comme professionnels. Pour vous inscrire, téléchargez la fiche d'inscription en cliquant ici.

Les demandes seront acceptées en fonction des places disponibles.

15/04/16

Blaise Pierrehumbert : Les liens d’attachement

Blaise Pierrehumbert, psychologue et spécialiste de la théorie de l'attachement, est intervenu sur la thématique "Les liens d'attachement" le 15 avril 2016 à l'IPE-Paris.
Retrouvez la première partie de cette intervention ci-contre.

Pour plus d'informations sur les programmes 2016 et les inscriptions, rendez-vous dans l'Onglet Séminaires.

25/10/15

Boris Cyrulnik :
Les théories de l’attachement

Boris Cyrulnik, neuropsychiatre et directeur d'enseignement à l'Université de Toulon, est intervenu en 2014 sur la thématique "Les théories de l'attachement" à Cholet et à Béziers, ainsi que le 12 juin 2015 à Caen et le 16 octobre 2015 à Cholet.
Retrouvez la première partie de cette intervention ci-contre.

Il interviendra également en 2016 à l'IPE-Paris le 15 janvier sur la thématique "Enfant maltraité, enfant réparé". Pour plus d'informations sur les programmes 2016 et les inscriptions, rendez-vous dans l'Onglet Séminaires.

08/10/15

Quand la recherche éclaire la pratique

Écrit à quatre mains, opérant un va-et-vient entre pratique et théorie, le livre Les Pratiques pédagogiques des crèches à l’appui de la recherche de Josette Serres, docteure en psychologie du développement, et de Laurence Rameau, formatrice de la petite enfance et puéricultrice, fait le constat que de nombreux projets pédagogiques des crèches font la part belle au développement de l’enfant, mais que ce concept reste suffisamment flou aux yeux des professionnels de la petite enfance pour qu’il aboutisse à des pratiques pédagogiques claires et cohérentes pour les enfants. Interview de Laurence Rameau.

Retrouvez son interview dans la nouvelle formule du Journal des professionnels de l’enfance, n°97, novembre-décembre 2015,
p. 46 à 47.

05/10/15

Résister
pour apprendre

Et si le développement des connaissances des bébés et des enfants passait par un "non" ? Un "non" qui dirait leur résistance au déjà-su, déjà connu, déjà acquis... Un "non" qui impliquerait que l’on pense autrement son savoir : le tout-petit n’apprend pas en empilant des connaissances comme il empilerait des Lego®.
Son apprentissage passe par une résistance : il inhibe ce qu’il sait ou ce qu’il pense savoir pour explorer d’autres possibilités, d’autres voies... Cette intelligence précoce qui détonne face à une vision linéaire de la connaissance est aussi ce qui permet à tout petit être d’être un formidable aventurier du monde, zigzagant entre régularités et irrégularités de la vie pour mieux la saisir, la comprendre et la vivre...

Retrouvez son interview dans la nouvelle formule du Journal des professionnels de l’enfance, n°97, novembre-décembre 2015,
p. 22 à 26.